fbpx

Pourquoi les meilleurs langagiers sont chez Tradëm (4 de 4)

12 décembre 2018

Mathieu

Comme on l’a vu, les agences et les cabinets de traduction prétendent tous détenir les meilleurs processus de sélection et les meilleurs traducteurs. Ils vantent leurs tests. Vendre des tests, point de vue marketing, c’est winner. C’est convenu, mais c’est winner.

« Ne traduit pas pour nous qui veut! »

Pendant ce temps, nous, chez Tradëm, n’exigeons rien du genre… et c’est paradoxalement ainsi que nous attirons la crème des langagiers.

 

« Oui, mais… Si vous ne faites pas passer de tests, certains de vos “langagiers” doivent faire dur en ouistiti! »


Biscuit Lewis-Titi, traducteur chez Tradëm
 

Remettons les choses en perspective :

  1. Nous demandons un CV.
  2. Nous demandons des échantillons. Les échantillons de travail sont beaucoup plus représentatifs que les tests.

Nous avons déjà une bonne idée des personnes avec lesquelles nous faisons affaire dès que nous recevons leur candidature. Au fil des ans, les fondateurs de Tradëm, Myriam et Mathieu, et leurs proches collaborateurs ont été appelés à évaluer des milliers de traductions et des centaines de traducteurs. Ils savent reconnaître le talent.

« Oui, mais… Qu’arrive-t-il si vous vous trompez? »

Ah, ça, ça se peut. Tout comme celui qui fait passer un test se trompe sûrement plus souvent qu’il ne le croit ou qu’il n’oserait l’admettre. Pour la raison invoquée ici, mais aussi parce que la réussite d’un test de deux ou trois heures ne dit pas grand-chose sur la capacité d’une personne à s’illustrer en contexte réel et sur une période prolongée (p. ex. sept ou huit heures d’affilée, trois ou quatre jours d’affilée).

Ce qui importe : tous les textes sont révisés, soit par Myriam, soit par Mathieu, soit par un autre réviseur d’expérience. Au besoin, ils sont révisés plus d’une fois. Le client obtient toujours un travail de qualité supérieure.

« Oui, mais… Réviser un texte plusieurs fois, offrir de meilleures conditions que celles des concurrents, c’est certainement pas donné! »

La majorité des autres agences ou cabinets ont des dépenses d’exploitation relativement élevées. En comparaison, celles de Tradëm sont minimes. Nous pouvons donc offrir des services et des conditions de qualité supérieure à des coûts relativement bas.

Sans compter que pendant que les autres perdent du temps à gérer et à corriger test par-dessus test, nous nous consacrons aux textes qui importent réellement : ceux de nos clients.

Enfin, contrairement à bien d’autres agences ou cabinets, Tradëm n’est pas motivé par le seul impératif financier. Le profit à tout prix? Pas ici. Myriam et Mathieu souhaitent vivre décemment, bien sûr, mais ils ne cherchent pas à devenir millionnaires. Tradëm, c’est d’abord une histoire de cœur. Ce que Myriam et Mathieu souhaitent sincèrement, c’est contribuer à la qualité de vie de leurs collaborateurs, au succès de leurs clients, au bien-être des collectivités et au rayonnement de l’industrie de la langue, un moteur économique largement sous-évalué.

 

Pour conclure, demander une traduction, une révision ou une correction d’épreuves à Tradëm, c’est faire appel à une équipe d’éminents professionnels que vous ne trouverez pas ailleurs.

  • Nous avons assurément le meilleur processus de sélection.
  • Nous avons assurément les meilleurs traducteurs, réviseurs et correcteurs (de vrais de vrais virtuoses).
  • Nous offrons assurément les meilleures conditions, tant à nos virtuoses qu’à nos clients.

Parce que nous sommes Tradëm, et que nous faisons les choses à notre façon.
Vous êtes en de bonnes mains avec Tradëm.

 

Pour vous joindre à notre équipe de virtuoses, cliquez ici.

Pour demander une traduction, une révision ou une correction d’épreuves, cliquez ici.


© Traductions Tradëm S.E.N.C., 2019