fbpx

Tradëm et la COVID-19

Tradëm

Nous sommes confinés, éloignés comme jamais. Et pourtant, nous n’avons jamais été si unis…

Aujourd’hui, Tradëm ajoute sa voix au concert d’éloges adressés aux héros de cette lutte acharnée. Chapeau bas à celles et ceux qui, jour après jour, au péril de leur propre vie, sortent de chez eux pour nous soigner, nous nourrir, nous protéger, nous servir. Nous vous en sommes profondément et éternellement reconnaissants. Grâce à vous, et à celles et ceux qui respecteront les consignes de santé publique, cette guerre, nous la gagnerons.

Bien qu’ils ne combattent généralement pas au front, les langagiers participent eux aussi à l’effort de guerre. Chaque jour, par leurs mots, ils nous informent, nous rassurent, nous mobilisent. Nous tenons à souligner l’apport essentiel de ces [télé]travailleurs de l’ombre.

De l’ombre, il y en a beaucoup en ce moment. Nous savons notamment que bon nombre de petites entreprises de traduction (petits cabinets ou agences, mais aussi traducteurs autonomes) ont vu leur clientèle fondre comme neige au soleil, ou sont actuellement incapables de faire autant de travail qu’à l’accoutumée (p. ex. jeunes enfants à la maison). Nous savons que certaines peinaient déjà à joindre les deux bouts. Nous savons que des traducteurs se retrouvent aujourd’hui au chômage, que d’autres risquent de les y rejoindre. Nous savons que la plupart appréhendent l’avenir.

Chez Tradëm, nous avons été relativement épargnés jusqu’à maintenant. Nous comptons sur une clientèle loyale et diversifiée, dont sur plusieurs clients offrant des services considérés comme prioritaires par les gouvernements fédéral et provinciaux. Ainsi, nous sommes constamment appelés à traduire et à réviser des communications urgentes portant sur des enjeux majeurs de santé et de sécurité.

Cela dit, nous ne pouvons nous réjouir de voir tant de nos collègues subir de plein fouet les conséquences de cette crise sanitaire, économique et sociétale sans précédent. Les traducteurs autonomes et les petites entreprises de traduction doivent se serrer les coudes. Devant l’épreuve, nous sommes frères et sœurs. Il n’y a pas de concurrence.

La solidarité fait partie de l’ADN de Tradëm. Nous ne sommes pas motivés par l’argent. Nous sommes motivés par les gens. Notre entreprise est fondée sur trois maîtres mots – qualité, service, flexibilité –, mais surtout, sur quatre grands idéaux : succès des clients, qualité de vie des langagiers, bien-être des collectivités, rayonnement de l’industrie de la langue.

C’est dans cette optique que nous annonçons aujourd’hui les mesures suivantes :

Enfin, nous souhaitons lancer un appel à la solidarité entre et envers les traducteurs autonomes et les petites entreprises de traduction.

Lorsque vous faites affaire avec un petit fournisseur de traduction, vous avez l’assurance qu’il a votre succès à cœur, car le sien dépend entièrement du vôtre.

Nous croyons qu’il est important, particulièrement en cette période difficile, que les liens entre les petits fournisseurs et leurs clients soient maintenus. C’est pourquoi nous tendons la main aux petites entreprises de traduction : si vous avez besoin de renfort durant la crise, communiquez avec nous. Nous vous aiderons à conserver votre client.

Nous sommes solidaires avec nos consœurs et nos confrères. Nous sommes solidaires avec l’humanité tout entière. Nous sommes, d’abord et avant tout, humains.

Prenez soin de vous, de vos proches et de votre prochain.

Myriam Gagnon et Mathieu Gaudet Binet
Cofondateurs de Tradëm
Traducteurs-réviseurs
Êtres humains


© Traductions Tradëm S.E.N.C., 2021